Amorce

une association qui accompagne des jeunes qui sont souvent en rupture avec leur famille et l’école. Certains ont un dossier aux services d’aide ou de protection de la jeunesse. Ces jeunes sont repérés grâce à la présence des travailleurs de L’Amorce qui effectuent une « permanence de rue ».

PICOL

Partenariat Intégration Cohabitation à Laeken

GESL

Groupe d’Entraide Scolaire à Laeken

AMO

Aide en milieu ouvert

Tout a débuté avec l’aventure de synergie citoyenne, commencée en 2002 grâce au financement du contrat de quartier Palais-Outre-Ponts. Avec Jacques Hanon et Patrick Wouters, nous avons structuré deux projets portés par le P.I.C.O.L. (Partenariat Intégration Cohabitation à Laeken), le G.E.S.L. (Groupe d’Entraide Scolaire à Laeken), le comité de quartier et « Adultes de quartier ». Dans le cadre du projet «médiation/pompier social» nous avons pu engager à mi-temps deux médiateurs de quartier: Myriam Oulkadi, et Georges Tsoras, issus tous les deux du quartier. Ils travailleront en étroite collaboration avec Omar Thala du groupe d’entraide scolaire de Laeken.

Le projet ‘’Adultes de quartier’’ prendra ensuite sa propre route en se structurant de manière autonome sous forme d’une asbl. A la fin du contrat de quartier ‘’Palais-Outre-Ponts’’, le projet sera repris par une nouvelle asbl «Amorce» dont le but social sera l’aide aux jeunes en décrochage. Avec «Amorce», nous visions à obtenir à terme un agrément par la communauté française/aide à la jeunesse comme ‘’AMO’’ (aide en milieu ouvert). De 2006 à 2009, nous avons pu bénéficier d’un financement en tant que «projet pilote de prévention générale».

Fin 2009, par nos efforts conjoints, nos obstinations et l’aide précieuse de Martine Baus, Dominique Poncelet et Emilio Danero, nous avons pu pérenniser ce travail avec les jeunes de Laeken en obtenant 2 agents contractuels subventionnés (ACS) à temps plein permettant de poursuivre, avec Myriam Oulkadi et en partenariat avec le G.E.S.L., l’accompagnement des jeunes en décrochage familial, social et scolaire. L’autre temps plein nous aura permis de reprendre, avec l’engagement de mademoiselle Angrosa, le projet qui avait été développé par la Ligue des Familles: l’espace Relais Famille (école de devoir pour enfants impliquant les parents) et qui allait être abandonné. Il deviendra l’ERA (Espace Relais Amorce). Aujourd’hui encore Amorce est en demande d’agrément en tant que A.M.O.

Je suis actuellement Administrateur de l’association Amorce asbl.