Le quartier Bockstael est très densément peuplé et les problèmes de stationnement y provoquent de nombreuses incivilités au volant: dizaines de doubles files, stationnements sur les coins des rues, les passages piétons, les zones de livraisons. Cela entraine inévitablement des problèmes d’accessibilité, de sécurité, de mécontentement et d’agressivité qui grignotent jour après jour la qualité de vie et la réputation du centre de Laeken. En janvier dernier, j’interpellais encore le collège en lui rappelant qu’il n’y avait pas « que » le pentagone et qu’il était d’autres quartiers commerciaux de notre grande ville comme le quartier Bockstael qui connaissaient eux aussi des problèmes d’accessibilité, de mobilité et de stationnement.

Les faits relatés sur ma page Facebook mercredi sont simples : une grosse voiture garée deux roues sur le trottoir sur une zone de livraison. Soyons de bon compte, cela peut arriver à vous, à moi…Enfin, pas les pneus sur le trottoir quand même!

Et alors, advienne que pourra si un agent passe par là, ce sera un PV. On a été incivique, on assume, fin de l’histoire.

Si évidemment le pare brise arbore fièrement les titres et qualités d’un personnage public qui plus est, ceux de Madame Ampe, justement Echevine de la mobilité, cela prend une allure dramatiquement cocasse!

Et si le document placé derrière le pare-brise démontre aussi qu’il s’agit bien d’une voiture appartenant à Els Ampe mais que les plaques d’immatriculation ne correspondent pas et que le document est expiré depuis le 31 décembre 2015, c’est clair, on se fait un croche pied à soi-même!

De cette malheureuse anecdote qui à mon grand étonnement a fait le tour de la toile (*1) , j’épingle deux éléments importants:

-Il est plus que temps de trouver des solutions pour améliorer la mobilité et donc la vitalité commerciale et la qualité de vie des habitants du quartier Bockstael.

-En tant qu’élus politiques, nous avons le devoir de respecter les règles ! Ni plus, ni moins ! C’est une exigence basique que je me promets de me rappeler très régulièrement…

(*1) J’aurais préféré, et de loin, qu’un tel engouement médiatique ait eu lieu autour de la motion « Bruxelles symboliquement hors TTIP  » que j’ai proposé avec deux de mes collègues et qui a été votée par le conseil communal en juin dernier!

Share This

Partagez avec vos amis!