Selon la commissaire européenne Cecilia Malmström, l’élimination des barrières commerciales bénéficierait aux PME qui veulent exporter davantage. Mais qu’est-ce que le TTIP a réellement à offrir aux PME ?

Petite analyse:

En Belgique, les PME de moins de 50 employés représentent 97 % du total des entreprises. De plus, 63% des entreprises belges n’exportent pas et seulement 8,4% des entreprises font plus de 50% de leur chiffre d’affaire à l’exportation; Exportation qui se fait surtout vers les pays limitrophes. On peut donc avoir des doutes sur la capacité de ces (très) petites entreprises à faire des USA leur marché…

Par ailleurs, nos entreprises basent très souvent leur production sur des produits de qualité. Avec le TTIP, elles seront pratiquement toutes concurrencées par des produits moins chers, basés sur des standards peu élevés par des sociétés multinationales bien plus puissantes.

Pour couronner le tout, ajoutons qu’un très grand nombre de nos PME sont tournées vers le marché de proximité. Chez nous, les pouvoirs publics ont pris des mesures pour renforcer l’économie locale, en incluant des clauses sociales et environnementales à leur cahier de charges, ce qui au final donne la priorité dans les marchés publics aux créateurs d’emplois locaux. Il faut savoir que ces dispositions pourraient être rendues illégales par le TTIP!

En bref, très peu de PME pourraient profiter des sois disant effets bénéfiques du TTIP!

CQFD!

Share This

Partagez avec vos amis!